fond-header

Le blog

Financer sa voiture électrique avec le crédit auto

Plus communément appelé crédit auto, le crédit automobile est un prêt de type crédit à la consommation affecté à l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion. Alors qu’il représentait le mode de financement le plus utilisé il y a encore quelques années, il est aujourd’hui concurrencé par la location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LLD). Quelles sont les spécificités d’un crédit auto ? Pourquoi l’utiliser pour acquérir sa future voiture électrique ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans cet article.


Sommaire

Financer-sa-voiture-electrique-credit-auto

Qu'est-ce qu'un crédit auto ?

Le crédit automobile (ou prêt auto) est un prêt contracté auprès d’un organisme financier pour financer un véhicule neuf ou d’occasion.

L’emprunteur doit par la suite rembourser la somme, majorée d’un taux d’intérêt échelonné selon une durée déterminée.

Ce remboursement s’opère sous la forme de mensualités définies par différents paramètres (taux annuel effectif global, montant emprunté, durée du crédit…).

Cet emprunt peut être de la valeur totale du prix d’acquisition du véhicule ou seulement d’une partie en fonction de l’apport disponible.

Le crédit automobile peut se retrouver sous deux types de formats : le crédit affecté et le crédit personnel.


Le crédit affecté

Le crédit affecté est un prêt destiné à financer exclusivement l’acquisition d’un bien ou une prestation de services. Son utilisation est donc forcément liée au contrat de vente souscrit auprès du vendeur ou du prestataire.
Le crédit affecté peut aussi bien être proposé par :

  • Un établissement financier de type banque ou société de financement
  • Directement par le vendeur du bien ou par le prestataire du service

Le montant emprunté doit être compris entre 200 et 75 000€ et ce, pour une durée supérieure à 3 mois.


Le crédit personnel

Le crédit personnel est un prêt permettant de financier librement l’acquisition d’un bien ou d’une prestation de service. A la différence du crédit affecté, son utilisation n’est pas liée à un bien ou un projet précis.

Ainsi, la somme empruntée peut servir à financer n’importe quel type de bien sans aucun justificatif particulier autres que les documents classiques à fournir pour tout type de prêt.

Le crédit personnel est principalement proposé par les établissements financiers traditionnels tels que les banques ou les organismes de crédit.

Le montant maximum accordé ne peut excéder 75 000 euros.

A qui s’adresser pour souscrire un crédit automobile ?

Le panel d’acteurs proposant des crédit auto est très large.

 Il est en effet possible de trouver des offres auprès :

  • des concessionnaires automobiles
  • des établissements bancaires traditionnels ou en ligne
  • d’organismes spécialisés dans le crédit à la consommation
  • des compagnies d’assurances
  • des courtiers auto

Il est plus que recommandé de s’adresser à plusieurs entités afin de faire jouer la concurrence et de bénéficier des meilleures conditions sur l’emprunt.

Comment souscrire un crédit auto ?

En principe, la première étape pour souscrire un crédit auto consiste à choisir l’offre de crédit la plus adaptée à sa situation et à son budget.

Dans cette optique, il est judicieux d’utiliser des simulateurs de crédit auto proposés par certains établissements financiers ou encore de passer par des courtiers spécialistes du crédit auto.


Les simulateurs de crédit auto

Les simulateurs de prêt auto permettent de moduler vos mensualités en fonction de la durée et du montant emprunté dans le but de s’assurer que le projet d’emprunt est réaliste.

Voici quelques exemples de simulateurs de crédit auto existants sur le marché : BNP Paribas, Société Générale ou encore la MAAF.


Les courtiers en crédit auto

Les courtiers sont des professionnels servant d’intermédiaire entre un acheteur et un vendeur. Ils ont un réseau étendu ainsi qu’une excellente connaissance du marché ce qui leur permet de faire jouer la concurrence et donc de trouver l’offre de crédit auto la plus avantageuse. Il peut donc être très intéressant de passer par leurs services pour trouver l’offre de crédit la plus adaptée à ses besoins. 


Le dossier de crédit

Après avoir comparé différentes offres et avoir retenu la plus avantageuse, l’établissement financier va constituer un dossier de crédit afin de s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur. Cette étude doit permettre de vérifier que l’emprunteur sera bien en capacité de rembourser les mensualités jusqu’à l’échéance du contrat.

Quels sont les documents à fournir pour constituer le dossier de crédit auto ?

Afin de constituer le dossier de crédit, des pièces justificatives doivent être transmises à l’organisme prêteur.

En voici la liste :

  • Une copie recto/verso d’une pièce d’identité en cours de validité
  • Un justificatif de domicile de moins de 6 mois
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB)
  • Si le crédit auto est un crédit affecté, un justificatif d’achat du véhicule (bon de commande ou facture)
  • Une copie des 3 derniers bulletins de salaire
  • Un dernier avis d’imposition sur le revenu

En outre, l’établissement financier peut exiger tout autre document qu’il estimera nécessaire à l’évaluation du dossier de crédit.

Quelles informations doivent apparaitre sur un contrat de crédit auto  ?

Dépendant des règles du crédit à la consommation, le contrat de prêt auto doit contenir un certain nombre d’informations :

  • L’identité des parties prenantes : emprunteur, co-emprunteur, établissement prêteur
  • La date et la durée de validité de l’offre
  • Les modalités de règlement
  • Le montant du crédit
  • La durée de l’emprunt
  • Le taux annuel effectif global ou TAEG
  • Le taux annuel effectif d’assurance ou TAEA
  • Le coût total du crédit auto
  • Le montant, le nombre et l’échéancier des mensualités
  • L’option d’achat à l’issue de la période de location
  • Les conditions de rétractation de rétractation
  • Les possibilités de remboursement anticipées du crédit
  • Les conditions de résiliation


Pourquoi souscrire un crédit automobile pour financer son véhicule électrique  ?

Le crédit auto permet l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion sans avoir besoin de la payer en totalité en une seule fois. Le prix d’acquisition d’une voiture électrique est aujourd’hui plus élevé que celui d’une voiture thermique.

A titre d’exemple, voici les prix d’achats des véhicules électriques les plus vendus en 2021 :

Le recours au prêt auto est une bonne solution pour les ménages aux revenus modestes ou ceux désirant ne pas investir la totalité de leur épargne dans un véhicule. D’autant plus que certains établissements proposent désormais des crédits ou prêts auto écologique. Ces prêts bénéficient de conditions particulièrement attractives comme un TAEG plus attractif, la suppression des frais de dossier ou encore l’absence de frais liés au remboursement anticipé du crédit.

Les mensualités à payer sont fixes et l’échéancier de remboursement est connu lors de la souscription du crédit ce qui évite toute mauvaise surprise.

Par ailleurs, contrairement à la LOA ou la LLD qui sont des également des solution de financement, le crédit auto donne la possibilité à l’emprunteur d’être immédiatement propriétaire de son véhicule. Nul besoin de relever fréquemment son compteur par peur de payer des indemnités de dépassement kilométriques ou encore de lever une option d’achat à la fin d’un contrat de location. En contrepartie, le risque pris sur la revente sera aux dépens de l’emprunteur.

Quels sont les inconvénients du crédit auto ?

Le crédit auto reste un emprunt contracté auprès d’un établissement financier. Par conséquent, il vient directement impacter le taux d’endettement. Il convient donc de s’assurer que cette dette ne vienne pas provoquer de situation de surendettement.

De plus, les frais de dossier peuvent s’avérer assez élevés. D’où l’intérêt majeur de s’adresser à plusieurs acteurs afin de pouvoir les négocier à la baisse.

Quels revenus pour un crédit auto ?

Les revenus perçus font parti des paramètres permettant de calculer la capacité d’emprunt d’une personne ou d’un ménage.

La capacité d’emprunt se définit par la somme qu’il est possible d’emprunter, au regard de sa situation financière personnelle, auprès d’un organisme de crédit.

Pour évaluer la capacité d’emprunt, les éléments suivants sont nécessaires :

  • Les revenus nets : salaires et traitements, revenus locatifs, pensions de retraite…
  • Les charges fixes : loyers, mensualités de crédits déjà contractés, pensions alimentaires versées…
  • Le taux d’endettement toléré soit 33% des revenus totaux

En règle générale, les banques ne souhaitent pas dépasser un taux d’endettement de 33% sauf dans les cas où le reste à vivre est suffisant.

Les revenus nets doivent donc permettre à l’emprunteur d’être en dessous de ce taux d’endettement crédit auto y compris.

Quels sont les motifs de refus d’un crédit auto ?

L’établissement financier auprès duquel une demande de crédit auto a été réalisée est tout à fait en droit de la refuser sans même être dans l’obligation légale de justifier le refus.

Généralement, plusieurs types de motifs peuvent être avancés :

  • Le profil de l’emprunteur est jugé trop risqué : revenus limités, charges fixes trop importantes ou encore situation professionnelle précaire (CDD ou Intérim)
  • L’emprunteur a déjà trop de crédits à rembourser : Une nouvelle mensualité peut mettre en péril la situation financière (taux d’endettement supérieur à 33% ou reste à vivre inférieur au seuil minimum).
  • L’emprunteur a déjà un historique d’incidents de paiements : Les établissements financiers sont obligés de consulter les fichages à la Banque de France (FICP) ou au Fichier Central des chèques (FCC). Si l’emprunteur y figure, les chances d’obtenir le crédit auto sont largement amoindries.

En cas de refus, certaines alternatives existent et peuvent, selon les cas de figure, conduire à l’acceptation de votre dossier en 2eme passage :

  • Constituer un apport personnel plus conséquent pour limiter le montant de la mensualité et donc rester sous le seuil des 33% de taux d’endettement.
  • Regrouper les crédits déjà contractés ce qui permet de renégocier les taux d’intérêts et donc de limiter le taux d’endettement.
  • Faire appel à d’autres établissements de crédit ou courtiers

Vous avez un projet d'achat ou de location de voiture électrique?

Avec les lucioles, comparez et économisez. C'est simple, gratuit et transparent.

Être contacté

Quand souhaitez-vous être contacté ?

Et si vous préférez nous envoyer un e-mail, laissez-nous votre adresse, nous vous répondrons sous 48h

Veuillez remplir les champs obligatoires !!
CAPTCHA protection