fond-header

Le blog

TOP 10 des voitures électriques les moins chères en 2022

Quelle est la voiture électrique la moins chère en 2022?

La voiture électrique la moins chère en 2022 est la Dacia Spring, avec un prix catalogue de 17 390 euros, elle est disponible dès 12 695 euros une fois le bonus écologique déduit.

Lorsque l’on parle de voiture électrique, le prix d’achat revient souvent comme un frein potentiel. Cependant, la démocratisation de la mobilité électrique et l’augmentation des volumes de ventes permettent aux constructeurs de proposer des modèles à des prix de plus en plus abordables. Bien sûr, ce sont des modèles majoritairement destinés à un usage urbain, avec une batterie de capacité modeste.

Voici notre classement des 10 voitures électriques les moins chères disponibles à l’achat en 2022 :

1- Dacia Spring

Inaugurée en 2021, la Dacia Spring se classe facilement première du classement des voitures électriques les moins chères. Avec un prix d’entrée de gamme de 17 390 euros avant déduction du bonus écologique, c’est quasiment 4 000 euros de moins que sa première concurrente en termes de prix, la Renault Twingo E-Tech électrique.

Après déduction du bonus écologique, la Dacia Spring est disponible dès 12 695 euros.

Son prix s’explique en partie par une dotation moins généreuse que la concurrence et des spécificités techniques en dessous de la moyenne, notamment en matière d’autonomie, avec 230 kilomètres annoncés en cycle mixte WLTP et une puissance moteur de 44 chevaux.

Tout cela reste cependant suffisant pour son terrain de jeu de prédilection, la ville.


Dacia Spring 2022
Prix catalogue à partir de 17 390 euros
  • Bonus écologique éligible : 4 695 euros
  • Autonomie WLTP : 230 km
  • Consommation WLTP : 11,9 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 44 ch
  • Capacité batterie : 26,8 kWh
  • Capacité du coffre : 290 litres

2- Renault Twingo E-Tech électrique

Modèle iconique de la marque au losange, la Twingo est disponible en version 100 % électrique à partir de 21 550 euros avant déduction du bonus écologique, 15 731 euros dès celui-ci déduit.

À l’instar de la Dacia Spring, la Renault Twingo E-Tech électrique est destinée à un usage urbain. Son autonomie de 190 kilomètres en cycle mixte WLTP et son moteur d’une puissance de 82 chevaux ne lui permettront pas en effet de faire des trajets extra-urbains ou autoroutiers ses spécialités.


Renault Twingo E-Tech électrique 2022
Prix catalogue à partir de 21 550 euros
  • Bonus écologique éligible : 5 819 euros
  • Autonomie WLTP : 190 km
  • Consommation WLTP : 16 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 82 ch
  • Capacité batterie : 21,3 kWh
  • Capacité du coffre : 188 litres


3- Volkswagen e-Up!

La version électrique de la plus compacte des Volkswagen, la e-Up !, représente certainement le meilleur rapport qualité prix sur le segment des citadines électriques à l’heure actuelle.

Son prix catalogue est de 24 190 euros, mais elle peut être achetée dès 18 190 euros après déduction du bonus écologique de 6 000 euros.

Avec une autonomie de 258 kilomètres en cycle mixte WLTP, une puissance de 83 chevaux et une capacité de coffre de plus de 250 litres, la Volkswagen e-Up ! est taillée pour la ville.


vh00275
Prix catalogue à partir de 24 190 euros
  • Bonus écologique éligible : 6 000 euros
  • Autonomie WLTP : 258 km
  • Consommation WLTP : 16,4 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 83 ch
  • Capacité batterie : 32,3 kWh
  • Capacité du coffre : 251 litres

4- Fiat 500 électrique 24 kWh

Un design Made in Italy électrifié, c’est la promesse de la Nouvelle 500 commercialisée par le groupe italien Fiat. La 500 électrique est disponible depuis 2021, en 3 versions différentes : 3 portes, cabriolet ou encore 3 +1, une version avec porte arrière à ouverture antagoniste.

Elle bénéficie de deux packs batterie différents, l’un de 23,7 kWh et l’autre de 42 kWh. Le premier pack permet de proposer en entrée de gamme la Fiat 500 électrique à partir de 24 500 euros. Déduction faite du bonus écologique actuel de 6 000 euros, elle est accessible dès 18 500 euros.

Avec le pack batterie de 23,7 kWh, la Fiat 500 électrique possède une autonomie WLTP en cycle mixte de 190 kilomètres, son moteur développe une puissance de 95 chevaux. La capacité du coffre est limitée à 185 litres.

Ses caractéristiques techniques, à l’instar des premiers modèles du classement des voitures électriques les moins chères du marché actuel, réservent l’utilisation de la Fiat 500 électrique à un usage majoritairement urbain. Point fort de la Fiat 500 électrique, sa consommation de 13 kWh/100 km la classe parmi les voitures électriques les moins gourmandes en énergie.

vh00076
Prix catalogue à partir de 24 500 euros
  • Bonus écologique éligible : 6 000 euros
  • Autonomie WLTP : 190 km
  • Consommation WLTP : 13 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 95 ch
  • Capacité batterie : 21,3 kWh
  • Capacité du coffre : 185 litres

5- Smart EQ fortwo

Depuis 2020, la marque Smart ne propose plus que des modèles 100 % électriques. Ses modèles ayant toujours été destinés aux citadins, l’électrification des modèles répond aux besoins de ses consommateurs.

Aujourd’hui deux versions sont disponibles en France, la Smart EQ fortwo et la Smart EQ fortwo cabrio. La plus abordable financièrement est la Smart EQ fortwo Passion, avec un prix catalogue de 27 350,40 euros. Déduction faite du bonus écologique de 6 000 euros, elle est donc accessible dès 21 350,40 euros.

Elle est dotée d’une batterie d’une capacité nette de 16,7 kWh lui conférant une autonomie en cycle WLTP mixte de 135 kilomètres. Son prix peut de fait paraître un peu élevé en contrepartie d’une autonomie plus faible que ses concurrentes sur le segment des citadines.

Prix catalogue à partir de 27 350,40 euros
  • Bonus écologique éligible : 6 000 euros
  • Autonomie WLTP : 135 km
  • Consommation WLTP : 17,1 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 82 ch
  • Capacité batterie : 16,7 kWh
  • Capacité du coffre : 260 litres

6- MG ZS EV

Dans le classement des voitures électriques les moins chères du marché, la MG ZS EV se classe 6ème avec un prix de base de 30 990 euros, ramené à 24 990 euros une fois le bonus écologique déduit.

A contrario des modèles citadins qui la précédent dans notre classement, la MG ZS EV est un SUV urbain, avec de fait des dimensions plus importantes : 4,3 mètres de longueur pour 1,8 mètre de largeur. Son coffre à une capacité de 448 litres.

La MG ZS EV est équipée d’une batterie lithium-ion de 48 kWh, qui lui confère 320 kilomètres d’autonomie en cycle mixte WLTP. C’est de fait la première du classement à dépasser les 300 kilomètres d’autonomie.

vh00398-mg-zs-sr-comfort
Prix catalogue à partir de 30 990 euros
  • Bonus écologique éligible : 6 000 euros
  • Autonomie WLTP : 320 km
  • Consommation WLTP : 17,3 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 177 ch
  • Capacité batterie : 48 kWh
  • Capacité du coffre : 448 litres

7- Opel Corsa-e

Le constructeur allemand Opel a électrifié la Corsa, modèle historique de la marque depuis plusieurs décennies. La Corsa-e est une citadine électrique disponible à partir de 32 600 euros pour la version d’entrée de gamme nommée « Edition ». Après déduction du bonus écologique de 6 000 euros, le prix d’achat est de 26 600 euros.

Sa batterie lithium-ion d’une capacité de 45 kWh lui confère une autonomie en cycle WLTP mixte de 356 kilomètres, pour une consommation de 15,7 kWh aux 100 kilomètres et un moteur électrique d’une puissance annoncée de 136 chevaux.

Modèle 5 portes avec un coffre d’une capacité de 309 litres, l’Opel Corsa-e ne sera pas exclusivement réservé à une utilisation urbaine, elle pourra très bien répondre à des besoins plus importants.

Opel Corsa-e 2022
Prix catalogue à partir de 32 000 euros
  • Bonus écologique éligible : 6 000 euros
  • Autonomie WLTP : 352 km
  • Consommation WLTP : 17 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 136 ch
  • Capacité batterie : 45 kWh
  • Capacité du coffre : 309 litres

8- Renault Zoe E-Tech électrique

La Renault Zoe E-Tech est un visage bien connu de la mobilité électrique. Commercialisée depuis 2012, la Zoe est l’une des voitures électriques les plus vendues au monde.

La dernière version est disponible en 2022 à un prix catalogue de 32 000 euros pour la finition d’entrée de gamme nommée « Équilibre ». Une fois le bonus écologique de 6 000 euros déduit elle est donc accessible dès 26 000 euros.

La Renault Zoé E-Tech est dans notre classement, la voiture électrique ayant la meilleure autonomie, celle-ci atteignant 395 kilomètres en cycle WLTP mixte.

Elle possède une batterie lithium-ion de 52 kWh de capacité, qui alimente un moteur électrique de 108 chevaux.

vh00235
Prix catalogue à partir de 32 000 euros
  • Bonus écologique éligible : 6 000 euros
  • Autonomie WLTP : 395 km
  • Consommation WLTP : 17,2 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 108 ch
  • Capacité batterie : 52 kWh
  • Capacité du coffre : 388 litres

9- Peugeot e-208

La Peugeot e-208 est une version française de l’Opel Corsa-e. En effet, les deux constructeurs faisant partie du groupe automobile Stellantis, ils partagent la même plateforme de développement et ont accès aux mêmes composants. La e-208 est dotée de fait de la même batterie lithium-ion de 45 kWh de capacité nette et du moteur électrique présents dans l’Opel Corsa-e. Ses caractéristiques techniques sont donc très proches de sa cousine allemande, avec une autonomie WLTP mixte de 362 kilomètres et un moteur de 136 chevaux.

Son prix d’achat est par contre plus élevé, avec un prix catalogue de 33 250 euros pour la finition Active, soit 27 250 euros après déduction du bonus écologique de 6 000 euros.

vh00191
Prix catalogue à partir de 33 250 euros
  • Bonus écologique éligible : 6 000 euros
  • Autonomie WLTP : 362 km
  • Consommation WLTP : 15,4 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 136 ch
  • Capacité batterie : 45 kWh
  • Capacité du coffre : 265 litres

10- Nissan Leaf 40 kWh

Le constructeur japonais Nissan commercialise depuis 2010 la LEAF sur le marché des voitures 100 % électriques. Avec plus de 500 000 exemplaires produits depuis son lancement, la Nissan LEAF a longtemps été la voiture électrique la plus vendue au monde, avant d’être récemment détrônée par la Tesla Model 3.

La deuxième génération de la Nissan LEAF, disponible depuis 2018, possède deux packs batterie différents ; l’un de 40 kWh de capacité, le deuxième de 62 kWh. Avec la batterie de 40 kWh, le prix de départ pour la Nissan LEAF est de 32 900 euros, ou 26 900 euros après déduction du bonus écologique.

Avec une autonomie WLTP en cycle mixte de 285 kilomètres et un moteur électrique de 150 chevaux, la Nissan Leaf se présente comme un bon compromis entre autonomie, puissance et prix sur le segment des citadines électriques.

vh00173
Prix catalogue à partir de 32 900 euros
  • Bonus écologique éligible : 6 000 euros
  • Autonomie WLTP : 285 km
  • Consommation WLTP : 16,6 kWh / 100 km
  • Puissance moteur : 150 ch
  • Capacité batterie : 37 kWh
  • Capacité du coffre : 435 litres

Est-il rentable d'acheter une voiture électrique?

Les voitures électriques restent plus chères à l’achat que leurs homologues essences et diesel. Il convient donc de se demander s’il est rentable de rouler en voiture électrique. La réponse est oui, car les frais d’entretien et les coûts d’utilisation sont bien plus faibles que pour une voiture essence ou diesel. De fait, sur la durée de vie globale d’une voiture électrique, il est bien plus rentable de rouler en électrique qu’en voiture thermique ou hydrogène.

Être contacté

Quand souhaitez-vous être contacté ?

Et si vous préférez nous envoyer un e-mail, laissez-nous votre adresse, nous vous répondrons sous 48h

Veuillez remplir les champs obligatoires !!
CAPTCHA protection